Vertiges


Hier matin, ma mère est allée au marché.
Maman a du marcher pour aller au marché.

Elle y a acheté un petit potiron
pour la somme de seize francs soixante quatorze tout rond.

Quand elle a eu rempli son panier à pro'sions
Elle était ra-vi-vie et prit une décison:

Puisqu'on trouve au marché de si beaux potirons,
J'vais le dire à tous mes potes,
Et ils vont tous y aller...
François Rollin, samedi 25 février 1989


Vous n'avez pas tout compris ?

Voici le texte du sketch :

(mais faites un effort la prochaine fois, ok ?)


Le présentateur: Hé bien, professeur Rollin je crois que vous allez nous donner lecture d'un des plus beaux morceaux de votre recueil... C'est un poème intitulé: "Vertiges".

Rollin: "Vertiges... Hier matin, ma mère est allé au marché...". Attendez, il y a juste une petite précision que j'ai oublié de vous donner, c'est que c'est une très grande chance que l'on soit samedi, parce que en réalité c'est une poésie qui ne peut se lire que le samedi. Et je vais vous expliquer pourquoi, c'est parce que à Saint Cyprien dans le Périgord, où habite ma mère, le marché a lieu le vendredi matin. Alors que la poésie dit "Hier matin ma mère est allé au marché"... Hein, vous comprenez qu'un autre jour cela n'aurait aucun sens...

"Hier matin,..." ce n'est pas la suite, hein, mais comme j'ai un peu parlé entre temps, j'ai eu peur que l'on oublie, et tout est important donc je recommence de zéro. "Hier matin, ma mère est allé au marché, maman a du marcher pour aller au marché".

(Le présentateur sourit à peine.)

Rollin: Qu'est-ce qui vous fait rire?

Le présentateur qui se confond en excuses: Oh, je...non...heu...

Rollin: Ah si vous avez.... Non, parce que je veux bien reconnaître qu'il y a une petite maladresse, moi, ce que j'avais mis au départ c'est: "Pour aller au marcher, maman a du marcher". Mais, on m'a fait observer qu'il y avait un problème de rime, parce que il paraît que le nom commun "marché" 'é', alors que le verbe marcher se dit plutôt "marcheer" (plus grave), donc on m'a dit vous allez avoir une ryme en 'é'-'er' qui ne va pas être très joli, et c'est vrai que ce n'est pas très joli 'é'-'er', donc il a bien fallu : "Hier matin ma mère est allé au marché, maman a du marcher pour aller au marché", c'est moins élégant mais si vous voulez pour le coup ça rime riche, hein... Luxe, même, disons...

"Elle y a acheté un petit potiron, pour la somme de seize francs soixante quatorze tout rond."

(Le présentateur prend l'air surpris mais sans rien dire.)

Rollin: Vous avez ricané encore une fois, là...

Le présentateur que l'on entend à peine: Ha non pas du tout, je...

Rollin: Non, parce que je comprends ce qui vous fait ricaner c'est que je dis "seize francs soixante quatorze tout rond", hein, alors que seize francs soixante quatorze ce n'est pas tout rond, c'est ça? Alors, simplement je vous ferait observer une chose, c'est que il fallait que je fasse la rime avec potiron, et je n'avais pas un choix infini, parce que j'ai regardé naturellement, je ne suis pas si fou, hé bien j'avais: aileron aviron biberon, baron clairon environ, fanfaron forgeron macaron marron percheron puceron et vigneron. Alors ça peut vous paraître beaucoup comme cela parce que je vous les donne en vrac, mais enfin il faut vous dire quelque chose c'est que c'est de la poésie, hein! Et non une loterie ou je ne sais quoi, hien... Je vous ferai tout de même voir que l'on ne peut pas mettre n'importe quoi! Je vais vous donner un exemple, on n'aurait pas pu mettre par exemple, heu...:"Elle y a acheté un petit potiron, pour la somme de seize francs soixante quatorze environ."... Vous comprenez pourquoi ça ne va pas? Vous prenez la somme au centime près, on ne va quand même pas mettre environ! Hein!? Ah bien oui, mais il faut penser à des choses comme ça parce que sinon ça ne... Alors, il y avait bien une solution qui n'était pas mauvaise, c'était de dire: "pour la somme de seize francs et puis quelques poussières...". Mais, je n'avais plus la rime avec potiron, alors j'étais obligé de faire rimer ça avec crème pâtissière, et ça me posait un autre problème, c'est que la crème pâtissière ça ne se trouve pas sur le marché, ça se trouve chez le pâtissier, hein, et à Saint Cyprien dans le Périgord où vit donc ma mère, le pâtissier est fermé le vendredi... Alors je ne pouvais pas dire "crème pâtissière" ou alors je ne pouvait pas dire non plus "samedi" , ou alors il fallait que je change depuis le début, si bien qu'au bout d'un petit moment je me suis dit "hé... pfffiuu...", hein, ça va bien comme ça!...

"Quand elle a eu remplit son panier à prosions", oui, ça c'est son panier à provisions, vous l'avez reconnu... Oui mais ça me faisait un pied de trop: (comptant sur ses doigts) "el-le-a-eu-rem-pli-son-pa-ni-er-à-pro-vi-sions", voyez... Alors il fallait que j'enlève quelque chose... Je vous explique rapidement comment je m'y suis pris, si cela vous intéresse?

Le présentateur, qui approuve chaque parole: oui...

Rollin qui se reprend: Oui? Vraiment? Alors, le 'sion' j'étais obligé de le garder, vous verrez tout à l'heure pourquoi, c'est parce que c'est la rime d'après, et puis j'avais un petit peu envie de faire le pro, alors finalement j'ai décidé d'enlever le 'vi', voilà. Mais enfin ça ne se sent pas...

"Quand elle a eu remplit son panier à prosions, elle était ravivie"... Oui, alors le 'vi' je l'ai remis ici, voyez... Oui, parce que il me manquait un pied et il me manquait déjà un 'vi' sur place alors je... Je me suis dit en plus, deux 'vi' ça va certainement faire plaisir à tout le monde...

"Elle était ravivie et pris une décision. Puisqu'on trouve au marché de si beaux potirons, j'vais le dire à tous mes potes... Et, ils vont tous y aller...".

Le présentateur l'acclamant: Merci professeur Rollin!... (applaudissements)... C'était " Vertiges"...

Le public (standing ovation):... Bravo!...


Retour