Ma page Amiga à moi que j'ai

Alors malheureusement je n'ai plus d'Amiga depuis 1997, mais j'en garde un bon souvenir.
Alors voici quelques reliques d'un temps révolu...


J'étais l'heureux possesseur d'un Amiga 4030, avec FPU, un disque dur de 250Mo et 8 Mo de FAST-RAM. Je l'ai revendu debut 1997 mais l'esprit est toujours là.

J'ai tout de même encore un Amiga 500+ avec 4Mo de RAM, double kickstart et un disque dur SCSI... mais cela ne vaut plus grand chose aujourd'hui... De toutes façons je ne m'en sers plus.

J'appréciais beaucoup les programmes d'image de synthèse (surtout Real3D), la musique, les animation: l'univers Amiga quoi! Mais ce qui me plaît avant tout, c'est le système d'expoitation. La première fois que j'ai touché un Amiga, j'ai bien du passer un bon quart d'heure a m'amuser à descendre et à monter les écrans avec la souris ! :-)

Ha qu'il était bon le temps des démos, mais à part ma 'ZoX Bat-Demo', je n'ai jamais eu le temps de faire grand chose d'autre, et c'était il y a déjà bien longtemps...

Mon expérience sur Amiga:

Image:


Programmation language C:


Programmation assembleur 68000:


Programmation AREXX: (c'était vraiment sympa ce truc!)


Autres:

 

Bref, j'ADORE programmer, mais je prends le temps de choisir un language aproprié (souvent du shell-script au lieu du C). Et tant pis pour les CoDeUrS, mais je pense que l'assembleur c'est dépassé, et je ne pense pas en refaire sauf si je dois monter une carte CPU! Développer sur Amiga en assembleur c'est ne pas pouvoir assurer la protabilité de son code donc impliquer des contraintes aux utilisateurs.

Si vous avez des problèmes qui rentrent dans le cadre de mes compétences, envoyez-moi un mail (voir ma home page), je ne manquerai pas de vous répondre...

En fait, si j'ai vendu mon Amiga 4030, c'était parceque je n'arrivais pas à faire fonctionner PERL dessus. J'ai tout essayé, je l'ai même recompilé plusieurs fois, mais sans MMU ni protection mémoire, l'Amiga se plantait trop souvent dès que je lançais un programme trop gros. C'est là où j'ai vu les limites du système, et comme il n'évoluerai plus, je l'ai revendu avant qu'il perde trop de son prix.

Je ne touche plus trop à mon Amiga 500+ mais je me suis acheté un PC que je fais évoluer de temps en temps. Mais je n'ai pas oublié l'amiga, la preuve, je vais encore de temps en temps aux bouffes de #amigafr ! :o)


Retour